Air France gagnée par la tentation du low cost

0

Dès 2008, le rapport Beigbeder sur « le low cost », dont j’avais été le rapporteur, attirait l’attention des pouvoirs publics et des acteurs économiques sur l’inéluctable ascension du low cost aérien dans le ciel français. En vain. Le low cost était alors considéré comme un artifice sans lendemain et la dénonciation des pratiques excessives de Ryanair – au demeurant justifiées – tenait alors lieu de principal argumentaire et incitait à une forme de statu quo. Nous étions, comme bien souvent en France, dans une forme de déni de réalité.

Pour lire la suite, cliquer sur  Atlantico.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here