Le travail dominical est une chance économique et sociale pour la France (Le Monde)

0
Sur le thème de l’ouverture dominicale des commerces, voilà des décennies que nos décideurs politiques naviguent entre statu quo et réformettes. Dernière en date : la loi Maillé de 2009, dont l’objectif principal était, au travers de la définition de « périmètres d’usage de consommation exceptionnel » (PUCE) – cela ne s’invente pas –, de légaliser l’existant. Quel manque d’ambition et de vision ! Cette frilosité a abouti, au fil des ans, à une spécialité bien française : l’empilement de dérogations – géographiques, sectorielles, permanentes, temporaires – dignes d’un poème à la Prévert. Bref, on a préféré, par manque de courage, la complexité, le bricolage à la petite semaine plutôt que la remise à plat et la réforme générale.
Pour lire la suite, cliquer sur  Le Monde.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here