Transport aérien : après la bataille des coûts, celle des revenus additionnels ? (La Tribune)

0

Si les consommateurs veulent acheter le billet d’avion le moins cher, ils sont prêts ensuite à payer des options. Les compagnies doivent mettre en oeuvre une véritable stratégie pour maximiser ces revenus additionnels Emmanuel Combe, Professeur des Universités, vice-Président de l’Autorité de la concurrence.

Si le low cost aérien a fait la preuve de son efficacité sur le marché du point à point, il reste encore souvent perçu comme un simple modèle de réduction des coûts, alors qu’il se révèle également de plus en plus innovant sur les revenus additionnels. Que l’on en juge plutôt : après le «speedy boarding », le « duo seat » ou le « fast track », les low cost se sont lancées récemment dans les repas précommandés, le choix payant d’un siège amélioré, le service « door to door » tandis que le wifi payant et la vidéo à la demande faisaient leur apparition sur la compagnie Norwegian. Quels enseignements tirer de cette évolution ?

Pour lire la suite, cliquer sur  Latribune.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here