Souvenons-nous que le tourisme n’est pas une rente naturelle (Les Echos)

0

Les récentes annonces du gouvernement sur le tourisme constituent à l’évidence une bonne nouvelle, en affichant clairement la volonté de redonner à cette industrie toute la place qu’elle mérite.

Rappelons que le tourisme pèse lourd dans notre économie : il représente, après l’aéronautique et l’agroalimentaire, le troisième solde excédentaire de notre balance courante. Le tourisme et ses retombées indirectes, ce sont 120 milliards d’euros de valeur ajoutée (soit 7,5 % du PIB) et 1 million d’emplois directs, non délocalisables. Pourtant, force est de constater que ce secteur a trop longtemps été délaissé par les pouvoirs publics, qui le considéraient comme une « rente naturelle ». Dans un monde globalisé, cette posture n’est plus tenable : le tourisme n’échappe plus au défi de la compétitivité et à la sanction de la comparaison.

Pour lire la suite, cliquer sur  Les Echos.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here