Pourquoi le protectionnisme ne marche pas (Le Figaro)

0

Sous la menace d’un licenciement lié à une délocalisation, comment les ouvriers de Whirlpool ne se laisseraient-ils pas séduire par le «protectionnisme intelligent» mis en avant par Marine Le Pen? Plutôt que de crier à la xénophobie, comme on le fait sans succès depuis les années 1980, il est urgent d’ouvrir une discussion apaisée sur le libre-échange. Pour reprendre les termes de Bastiat, il y a ce qu’on voit: 300 ouvriers dans une situation dramatique.

Pour lire la suite, cliquer sur le Figaro.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here