Pourquoi Air France doit pousser les feux dans le low cost (Les Echos)

0

Alors que la direction d’Air France vient de suspendre jusqu’à décembre le projet Transavia Europe, objet de la grève des pilotes, il n’est sans doute pas inutile de revenir sur la bataille qui se joue sous nos yeux, dans le ciel européen, entre low cost et compagnies majors. En premier lieu, il s’agit à proprement parler d’une bataille de géants. Que l’on en juge plutôt : le low cost, c’est aujourd’hui pour Ryanair plus de 300 appareils, 200 pour easyJet, sans compter la montée en puissance de Vueling et Norwegian, qui disposent ensemble d’une flotte de 160 appareils. Sur un trafic low cost de 200 millions de passagers en Europe, les deux leaders parviennent à en capturer 70 %.

Pour lire l’article, cliquer sur  Lesechos.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here