Plutôt que la démondialisation, la mondialisation par le haut

0

En mobilisant le concept de «démondialisation», Arnaud Montebourg a relancé le débat sur la pertinence du libre-échange. La thèse principale consiste à affirmer que l’ouverture commerciale avec les pays émergents serait d’une nature radicalement différente de celle que nous avons connue jusqu’ici ; elle relèverait à proprement parler du marché de dupes. Marché de dupes pour les citoyens européens, qui perdent en emplois ce qu’ils gagnent en pouvoir d’achat ; marché de dupes pour nos industriels, victimes de la concurrence déloyale de pays qui ne respectent pas les mêmes règles du jeu que nous. La solution passerait alors par une taxe aux frontières, pour mettre fin au dumping social et écologique et favoriser ainsi la relocalisation d’activités en Europe.

Pour lire la suite, cliquer sur   Le Figaro.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here