Destruction créatrice : où en est-on de la révolution Internet ? (Atlantico)

0

Atlantico : Le placement de Virgin Stores en cessation de paiement demandé vendredi matin est la démonstration de l’incapacité de certaines entreprises à s’adapter à la réalité de la révolution de la consommation sur Internet. Ne s’agit-il pas là d’un exemple de destruction créatrice nécessaire à la restructuration numérique de l’économie française ?

Benoist Rousseau : L’économie des services et de la vente classique est heurtée de plein fouet par l’économie numérique qui représente un quart de la croissance de l’économie française en 2010. L’économie de l’internet ne connait pas la crise et progresse toujours un petit plus chaque année, chaque progression de ses parts de marché se fait au détriment du commerce classique.

Pour Llire la suite de l’interview croisée, cliquer sur  Atlantico.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here