Compétitivité par la qualité : Allemagne 1 France 0

0

Les mauvais chiffres de notre commerce extérieur ne datent pas d ’aujourd’hui : ils s’inscrivent en réalité dans une tendance lourdement négative depuis le début des années 2000. Le dernier excédent commercial de la France remonte… à 2002. Le cas de l’industrie automobile est à cet égard révélateur : alors que ce secteur constituait un atout majeur de notre balance commerciale, le solde automobile a décliné de manière continue tout au long de la décennie 2000, pour devenir structurellement déficitaire à partir de 2008. En 2010, sur le seul segment des voitures neuves, le déficit commercial atteint plus de 7 milliards d’euros et n’est plus compensé par le solde positif sur les « pièces et moteurs».

Pour lire la suite, cliquer sur  Atlantico.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here