Le protectionnisme intelligent est une imposture (Le Point)

0

Dans une note pour le think tank libéral Génération libre, l’économiste Emmanuel Combe* démonte une idée phare de son programme : l’instauration d’un « protectionnisme intelligent ». Interview.

Le Point.fr : Avec son déficit commercial énorme, la France n’a-t-elle pas le devoir de se protéger face à la concurrence « déloyale » des pays à bas coûts, comme le proposent Marine Le Pen et le FN ?

Emmanuel Combe : Attention aux boucs émissaires. Ce raisonnement implique que notre déficit commercial vienne d’abord des pays à bas coûts. Les statistiques du commerce français montrent effectivement un gros déficit avec la Chine, essentiellement lié aux produits électroniques et au textile. Mais notre déficit avec l’Allemagne et la Belgique atteint exactement le même montant, un peu plus d’une vingtaine de milliards. L’essentiel de notre déficit commercial vient en réalité de la zone euro, à hauteur de quarante milliards. En quinze ans, la France a perdu tous ses excédents avec ses partenaires de la zone, y compris les pays du Sud comme l’Italie, l’Espagne, le Portugal, sauf la Grèce ! À supposer qu’on se protège de la Chine, on aura donc résolu à peine la moitié de notre problème.

Pour lire la suite, cliquer sur Lepoint.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here