mardi 25 septembre 2018
Le transport aérien a été marqué en Europe depuis 20 ans par l’irruption d’un nouveau modèle : le low cost, sur les vols de moins de 3h (moyen courrier). Le «low cost» est un modèle novateur de concurrence, qui repose sur une équation simple : simplifier les produits et services, pour diminuer les coûts et les prix. Ce modèle se distingue de pratiques commerciales telles que les promotions, les soldes, les prix d’appel, consistant simplement à baisser occasionnellement les prix, sans s’attaquer à la question des coûts de production et à la redéfinition des besoins des consommateurs. Comment les compagnies historiques font-elles pour s’adapter, voire riposter à ce modèle ? Le low cost peut-il demain se développer sur le segment du long courrier ? Le «low cost» ne se limite plus aujourd’hui au seul transport aérien et envahit tous les secteurs de l’économie, à l’exception peut-être du luxe : services à la personne (coiffure, banque directe, hôtel, etc.), automobile, téléphonie mobile, maisons et, bien entendu, distribution alimentaire et commerce en ligne. Vous trouverez ci-après les travaux d’Emmanuel Combe sur ce modèle économique qui a pénétré tous les secteurs d’activité. Vous pouvez compléter votre information en allant à l’onglet « Pour approfondir/Low cost et transport aérien », pour y lire d’autres études et rapports  sur le sujet.

Le low cost, un formidable aiguillon de concurrence sur les marchés (Le Monde)

« Le low cost constitue un formidable aiguillon de concurrence sur les marchés »TRIBUNE PAR EMMANUEL COMBE, Professeur d’économie à Skema Business School   Le low cost est un modèle ancien : né en Allemagne au sortir de la seconde guerre mondiale...

Ryanair : vers la fin du modèle low cost ? (France Inter)

Réécouter l'émission Le Téléphone sonne sur France Inter (16 Août 2018) en cliquant ICI

Air France : last call ! (L’Opinion)

La grave crise de confiance et de gouvernance que traverse aujourd’hui Air France, n’a rien d’un accident de parcours : elle s’inscrit dans une trajectoire d’attrition entamée il y plus de vingt ans. Par son...

Les 3 défis qu’Air France doit relever (Les Echos)

Outre une longue et coûteuse grève, Air France KLM doit aujourd’hui affronter une crise de gouvernance, suite à la démission de son PDG. Si toute réforme a besoin de stabilité, autant dire que la...

Air France : les vrais coûts d’une grève (L’Opinion)

Alors que la grève à Air France semble devoir se poursuivre, il n’est pas sans intérêt de lister les coûts qu’un tel évènement occasionne pour une compagnie aérienne. Selon une approche optimiste, une grève s’apparente...

Ryanair s’embourgeoise (L’Express)

Marre du travail exténuant, marre d’être traité de paon par le patron, marre aussi de payer sa formation, ses visites médicales et même… son café à bord ! Pour ce commandant de bord quadragénaire,...

« Ryanair : des pilotes sous contrat français » (JT France 2)

Mon intervention au JT de 20h de France2, jeudi 19 Janvier 2018 ;  Pour voir la vidéo, cliquer sur FranceTV  

Avec Joon, Air France tente de surfer sur le succès du low cost (L’Usine...

Avec un train de retard, Air France tente de surfer sur le succès des compagnies aériennes à bas coût implantées depuis une trentaine d'années en Europe. Joon va aussi très rapidement proposer des destinations...

Long courrier : la menace du connecting (L’Opinion)

Après Ryanair, qui a signé un accord avec Air Europa pour des vols au départ de Madrid, après le groupe IAG, qui met désormais en connexion ses filiales low cost Vueling et Level sur...

Le low cost ou la révolution permanente (L’Opinion)

Le groupe IAG, maison mère de British Airways, Iberia et Vueling a lancé le 1er juin sa nouvelle compagnie Level, à l’assaut du ciel américain, en opérant le premier vol entre Barcelone et Los Angeles....